Le Projet Alimentaire Territorial

Projet Alimentaire Territorial
du Sud Meurthe-et-Mosellan 
 

Le Sud de la Meurthe-et-Moselle dans le périmètre du SCoT, a été retenu dans l'appel à projet national 2017 pour l'émergence d'un Projet Alimentaire Territorial (PAT) sous l'appellation « imaginons un Projet Alimentaire Territorial du Sud Meurthe-et-Mosellan ».
 


Télécharger
Le poster de présentation
du PAT Sud54

 
La démarche du PAT Sud54 animée et coordonnée par le Département de Meurthe-et-Moselle doit permettre de construire un projet stratégique et partagé visant à augmenter l'autonomie alimentaire du territoire et la part des circuits courts. 
  • Le Syndicat mixte participe aux travaux du PAT Sud54. 
  • Il est particulièrement impliqué dans deux groupes de travail, la logistique alimentaire et le foncier. 
  • Dans ce contexte, le Syndicat mixte avec le soutien du Pacte Métropolitain d'Innovation Etat-Métropole du Grand Nancy a missionné le groupement Blezat consulting-Logicités-Urbicand pour aider les acteurs à déterminer les actions opérationnelles qui pourraient être menées sur la logistique alimentaire et la valorisation du foncier. 
  • Comment rationaliser la chaine logistique et les livraisons pour un meilleur service et un moindre impact environnemental ? 
  • Quels outils activer ou mieux utiliser qui permettent la préservation et la valorisation du foncier agricole à long terme. 
  • Cette étude permettra d'intégrer les recommandations pouvant porter sur les PLUI et dans le cadre de la révision du SCoT.

Le premier Comité de pilotage de l'étude qui doit alimenter les discussions des groupes de travail du PAT sur le foncier et la logistique s'est réuni le 22 juin 2018.
 


Télécharger
Le poster de présentation
du diagnostic

 


 
En décembre 2018, les acteurs du foncier agricole, de la transformation alimentaire et de la logistique se sont réunis autour de 3 ateliers thématiques. 
1er atelier : "foncier agricole et installation : quels outils et actions possibles pour augmenter la capacité d'approvisionnement local ?"  

Le développement de la production en circuits courts repose notamment sur l'installation de nouveaux agriculteurs qui se positionnent spécifiquement sur des circuits locaux. La question de l'installation est évidemment très fortement corrélée à la disponibilité et à la maîtrise du foncier agricole.
Un travail spécifique sur ce thème, avec les acteurs concernés, permettra d'apporter des exemples et des outils concrets, pour monter en compétences et définir des actions opérationnelles à suivre, utiles au PAT et au SCOT.
 

Plusieurs axes de réflexion : 
  • La mobilisation de foncier notamment en friche.
  • La veille et l'intervention sur le foncier des agriculteurs qui partent à la retraite, la mise en relation. 
  • La stratégie foncière pour installer des agriculteurs en proximité des villes et villages, ou permettre à des porteurs de projet de tester leur idée / leur futur métier d'agriculteur, sans entrer en concurrence avec les besoins des agriculteurs en place. 
 


Télécharger
La présentation
de l'atelier Foncier

 
2e atelier "outils de transformation : des projets de légumeries rentables pour l'approvisionnement local" 

Au vu des enjeux et des projets en cours sur le territoire, un focus important sera effectué dans cet atelier sur les légumeries. Si de nombreuses collectivités ou organismes d'insertion ont déjà porté des projets en France, Les premiers retours d'expérience montrent toutefois la difficulté à pérenniser les démarches et le modèle économique.
 

  • Quel modèle économique pertinent pour les outils ? garanties de répartition de la valeur ?
  • Quel marché viser et quelle chalandise induite ? Quels enjeux logistiques, quelle échelle d'action et quelle implantation pertinente induite ? Quels partenariats commerciaux anticiper ?
  • Quels approvisionnements ? Quelles cibles d'exploitations ? Quels acteurs impliquer dans la démarche ? Quelle diversification potentiellement nécessaire ?
 


Télécharger
La présentation
de l'atelier Transformation

 
3e atelier "logistique alimentaire : quelles solutions pour l'approvisionnement local ?"

La logistique alimentaire est un sujet clé et redondant dans les projets alimentaires. Cela s'explique par la difficulté des acteurs à trouver un modèle économique pertinent et viable, pour livrer des produits en circuits courts mais aussi par la nécessité de prendre en compte les problématiques environnementales.

Au regard des marchés de grande consommation existants (grande distribution, IAA, restauration), où les flux se sont massifiés pour optimiser les coûts logistiques, les nouveaux modèles de distribution « territoriale » (légumeries, abattoir de proximité, produits locaux en RHD collective, commerces de proximité, restaurateurs, circuits courts…), doivent innover pour trouver de nouvelles formes économiques durables dans un contexte de digitalisation des achats.

Les acteurs publics peuvent agir de différentes manières, indirecte ou directe sur la logistique alimentaire, ce qui induit la coordination de plusieurs politiques thématiques, sur des compétences variées. De ce fait, et au vu des réflexions engagées sur le territoire, il s'agira de travailler dans un premier temps sur un échange entre les acteurs concernés, pour dégager une vision commune et des actions opérationnelles à mener dans la durée.
 

  • Quelles pratiques actuelles selon les réseaux (BtoB : CHR / restauration à table et chaînée, RHD collective, commerces de proximité, BtoC) ? Quels opérateurs existants ? Quels enjeux selon les territoires (urbain / rural) ? Quel rôle de la grande distribution ?
  • Quelles initiatives innovantes dans d'autres territoires ? Quels facteurs clés de succès et quels points d'attention ?
  • Quelles déclinaisons possibles dans les territoires du Sud 54 ? Avec quels opérateurs ? Quelles étapes suivre ? 
 


Télécharger
La présentation
de l'atelier Logistique